dimanche 21 mars 2010

Un papa heureux et bien entouré

Depuis le début de l'année j'ai travaillé comme un débile. Entre 85-90 heures semaines environ. Sans compter la famille, mes cours de spinning. Je suis totalement brulé. Je me considère quelqu'un d'assez tough, mais cette fois-ci j'ai eu de la difficulté à passer au travers. Lorsque tu fais des longues heures, le moral mange une méchante dégelée et la patience devient "low low - Danger Red Alert". Je n ai pas consacré beaucoup de temps de qualité à mes deux amours. M'endormir devant le film ou même au théâtre. Pour résumé, je cogne des clous partout ...

J'ai vraiment de bons enfants. Ceux-ci durant cette période ont été exemplaires. Plein de petites attentions. Un petit mot, des muffins frais sur le comptoir, des petits gateaux et ce samedi alors que ma fatigue étais au top : des biscuits aux chocolats. Un pur délice.

Jamais ne n'aurais pensé avoir des enfants aussi merveilleux. Même dans mes rêves les plus fous, ceux que j'imaginais n'arrivaient pas à la cheville de mes deux cocos. Allumés et curieux, intelligents, drôles et en santé. Notre clan est serré... une gang de colleux.

Je souhaite de tout mon coeur que cette semaine, le travail relâche vraiment, car j ai besoin moi aussi de ma petite dose de bonheur auprès de ma gang de colleur.

Inscription via courriel (email)

Entrez votre courriel:
Delivered by FeedBurner