lundi 20 juillet 2009

Contador trop fort

Lors de l'étape d'hier, Contador a offert la performance qu'on attendait de lui. Du grand art, même Andy Schleck pourtant reconnu pour ses grands talents de grimpeur, n'a pas été en mesure de suivre le rythme imposé. Contador a fait un démarrage canon dans le Verbier, déposant ainsi tout ses rivaux. Un démarrage qui est la marque des grands. Un démarrage comme le faisait Marco Pantani, sans équivoque. Un peu comme l'avait fait Lance, voilà quelques années dans l'Alpe d'Huez, où il avait déposé Kloden et Ulrich, finissant tellement fort en haut qu'il avait pratiquement percuté une clôture dans la dernière courbe en raison de la vitesse. Contador fait partie des exceptions du cyclisme, un très grand coureur. Fluide tout au long de l'ascension. Cette victoire semblait facile. Loin des victoires gagnés à l'effort comme Ulrich, Riis, Indurain, ...

Hier nous avons vu la limite de Armstrong. Tout au long de l'ascension, il avait le visage crispé. Celui-ci n'est pas déclassé, mais seulement redevenu un très bon grimpeur. Il a fini quand même avec Evans, Sastre, Kloden, et autres... Contador et Schleck sont d'excellents grimpeurs, des dieux. Et hier, la montée étais solide. Non seulement devaient-ils monter le Verbier, mais le peloton est arrivé au bas de celui-ci a plus de 50km/hr. Sastre, qui lui aussi est un excellent grimpeur, a pu retrouver son rythme uniquement dans les 3 derniers km. Contador est dans une classe à part en ce moment, mais Schleck n'est pas loin derrière. De plus Schleck aspire encore au maillot blanc (le meilleur jeune). Contador ne peut pas vivre une défaillance cette semaine, car le jeune pourrait causer surprise. D'autant plus, qu'il a une équipe (Saxo Bank) qui est prêt a faire tout le travail pour lui. Même, après avoir été repris par le peloton, on a vu Cancelera donné tout ce qu'il avait dans le corps (et ce au plus fort de la dénivelé du Verbier) pour maintenir le rythme élévé dans l'ascension. Possible d'espérer que Schleck sera un jour un gagnant du Tour.

Une chose est certaine, le Tour 2009 est un tour excitant. Rien n'est encore joué, bien qu'une victoire de Contador est fort probable. Mais les rebondissements peuvent tjrs survenir. Souvenez vous de la victoire de Lemond le dernier jour du Tour, par seulement 8 secondes sur Fignon.

Inscription via courriel (email)

Entrez votre courriel:
Delivered by FeedBurner