mercredi 29 juillet 2015

Pêle Mêle vélo....

Tiens je vous fait un Agenda, beaucoup de trucs ici :

  • Mention Géniale :  Le Felt LEBOWSKe-10v
  • Ouen Pis : Le matos du Tour de France étudié à la loupe!
  • Santé :  Est-ce qu'on fait bien de pousser la machine comme des débiles à près de 50 ans
  • Mention "Faut sympathiser"
  • Mention Pathétique
  • Un deal intéressant : Roues Mercury

Mention Géniale :  

Le Felt LEBOWSKe-10 - Electric Fat Bike

http://www.feltbicycles.com/USA/2015/Bikes/electric/Mountain/LEBOWSKe-10.aspx

Eu la chance d'essayer hier, le nouveau Electric Fat Bike de Felt, le LEBOWSKe-10v.  Vous devinerez que le nom de ce vélo, fait référence au film des frères Coen (The Big Lebowski).  Un superbe Bike à tous les points de vue : Look, Qualité du Matos et fonctionnement.   Il faut dire que Felt y va avec de la grosse qualité ici, en équipement son vélo électrique avec rien de moins que du BOSH.   Un excellent vélo pour ceux et celles qui veulent pratiquer le vélo de montagne et augmenter la distance, sans toutefois avoir la forme physique nécessaire (Attention, il faut quand même avoir une forme physique de base, car c'est un système d'aide au pédalage et non pas un système autonome. C'est à vous de choisir le mode qui vous conviens et de décider du niveau d'effort souhaité)

D'un point de vue pratique et technique : il faut environ 3.5 heures pour charger la batterie (Samsung Lithium - ion) et celle-ci à une autonomie entre 55 et 105 km en fonction du niveau utilisation. Soit plus que suffisant pour une sortie de vélo de montagne.

Un cadre de haute performance en aluminium 6061 et une fourche aero. Sans oublier le tube de selle téléscopique.





Le système électrique est un  Bosch eBike 400Wh (plus de détails ici : http://www.bosch-ebike.de/en/produkte_neu/performance_line/powerpack_4/powerpack_performance.php), le reste des pièces du vélo étant du SRAM XO1 11-speed

Les détails au niveau de la performance :  C'est un module d'assistance de pédalage qui combine le torque , la cadence et la vitesse (Donc il faut au minimum tourné les manivelles pour que ça avance. Quand même une limite à la paresse!!!!). Plusieurs mode d'assistance sont offerts :
- Econo = 50%
- Touring = 120%
- Sport = 190%
- Turbo = 275%
Avec une vitesse allant jusqu'a 32km/hr.

Un vélo intéressant pour les gens qui veulent être en groupe et qui n'ont pas tous le même niveau de forme physique. Je pense notamment au couple, ou la différence est souvent très grande. Permet à tout le monde d'être au même rythme et d'aller chercher niveau de plaisir équivalent sans qu'un des deux soit frustré pcq ses objectifs de la journée ne sont pas atteints. Comme il est possible de doser le niveau d'aide au pédalage, possible d'y aller progressivement au fur et à mesure que la fatigue s'installe.

Reviews :

  • http://electricbikereview.com/felt/lebowske/
Et le vidéo offert par Felt sur vimeo

Felt Electric LEBOWSKe from Felt Bicycles TV on Vimeo.
Fat bikes are perfect for rolling through the sand, riding through the woods on a snowy afternoon, or for turning heads while cruising the boardwalk. The perfect weight distribution of the Bosch eDrive provides no sink traction and control in deep sand or snow. No matter what time of year or what type of weather, the LEBOWSKe is the perfect bike for all conditions.

Line 2016:

Felt a lancé d'ailleurs voilà deux semaines, toute sa ligne 2016.  Vraiment du très beau vélo à venir les amis



Et pour ne pas trop être chauvin (J'adore, pour ne pas dire vénérer la marque Felt.  Désolé c'est pas de ma faute..... et j'en ai eu et en possède encore plusieurs!!! AR1, F2X, F3X, Brougham, PR1, Nine Edict 3, ....)

TIME Sport 2016 Production - Teaser

Et le dernier Look est vraiment pas mal (en fait bcp plus que pas mal) http://www.bikeradar.com/road/news/article/look-795-first-look-41950/

Ouen pis!

C'est une pratique qui existe depuis belle lurette chez les Pros lors du Tour de France (et des autres courses pros, by the way!) . Je me rappelle une époque ou pratiquement tout le peloton roulait avec des De Rosa maquillé.  Donc rien de neuf sous le soleil, mais quand même intéressant de voir ce que les pros utilisent comme matos et ce malgré les restrictions des commanditaires.
http://www.cyclingnews.com/news/tour-de-france-bike-tech-the-pros-dont-want-you-to-know-about/

Vous remarquerez sans doute que Chris Froome utilise Osymetric (oui depuis longtemps déjà, je sais) : Est-ce une Gimmick ou un Miracle?  Me rappelle (déjà pas mal pour un gars de mon âge!) que nous avions eu à la fin des années 80, le fameux Biopace : "New Shape For Pedaling Efficiency" était le slogan, qui était disparu pratiquement aussi vite qu'il était apparu!  Alors qu'elle est la différence ? Lire l'article suivant, les amis :  http://cyclingtips.com.au/2012/09/osymetric-gimmick-or-miracle/



vs

Et si le sujet vous intéresse, article sur son concepteur : L'ingénieur français Jean-Louis Talo
http://www.cyclingweekly.co.uk/news/jean-louis-talo-osymetric-chainrings-28068


Article Santé :  

"Are endurance athletes hurting their hearts by repeatedly pushing beyond what is normal?"


Question intéressante avec la popularité croissante de ce sport depuis plus de 10 ans.

Sachant que souvent dans les criterium mes pulsations sont en haut de 180 (et ce même si j'ai un demi siècle derrière la cravate) ,  est-ce vraiment bon ou simplement dangereux. Et je ne suis pas seul, puisque comme l'article ci-dessous  mentionne : the number of licensed bike racers in the U.S. increased by 15 percent between 2009 and 2013, according to USA Cycling; the number of runners has grown 70 percent over the past decade, according to the National Sporting Goods Association.  

C'est ce que l'article suivant tente d'élucider :
http://velonews.competitor.com/cycling-extremes

Je me permets toutefois d'en tirer un extrait :
The more you ride, the harder you ride, the faster you ride, the better athlete you might become today. But over decades of exertion, the myocardial cells of the heart begin to simply fall apart, and you’re left with an unhealthy ticker. Or so these new studies suggest. When you’re 20, or even 30, this can lead to acute reversible injuries — temporary damage that can be relieved with correct rest. In a 50-year-old, repeated hard doses of the sport you love, the rides you cherish — since complete recovery doesn’t occur as efficiently — could be leading to accelerated aging, or hypertrophy — in layman’s terms, a stiff muscle in your chest. That probably wasn’t what you were looking for when you bought your last bike. One of the more telling research papers on the subject, published in 2011 in the Journal of Applied Physiology, studied the structure and function of the heart in lifelong competitive endurance veteran athletes, ranging in age from 50 to 67. MRI studies revealed that some 50 percent of the veteran athletes had myocardial fibrosis, a condition that involves the impairment of the heart’s muscle cells, called myocytes, through hardening or scarring of tissue. In age-matched controls — people of the same age who didn’t compete — and young athletes, there were zero cases of the disease. Furthermore, the fibrosis was significantly associated with the number of years spent training, and the number of marathons and ultra-endurance marathons they had completed. 

 Other studies have shown that Tour de France riders and other former professional athletes live lon- ger than average, and often have lower rates of heart issues later in life. Maybe that sounds counterintuitive, because often these athletes are riding in volumes that far exceed even those of the most addicted masters endurance athlete. But there’s a key difference. The pro athletes did it, then quit and didn’t continue to do it later in life. Masters athletes? They just keep plugging away, with the mindset that if they train like Contador, they’ll be able to ride like Contador. Year after year, decade after decade, it adds up.

Mention "Faut sympathiser" :

Excellent article décrivant la réalité (ou plutôt la dure réalité) de la majorité des coureurs cyclistes professionnels. Donc voir au-delà des belles images du Tour (L'article est d'ailleurs intitulé : «Derrière les belles images du Tour de France se cache un monde de précarité») .

http://www.letemps.ch/Page/Uuid/a9c942ea-31fb-11e5-903f-511fc5349148/Derri%C3%A8re_les_belles_images_du_Tour_de_France_se_cache_un_monde_de_pr%C3%A9carit%C3%A9

Mention Pathétique :

«Derrière les belles images du Tour de France se cache un monde de précarité» http://www.letemps.ch/Page/Uuid/a9c942ea-31fb-11e5-903f-511fc5349148/Derri%C3%A8re_les_belles_images_du_Tour_de_France_se_cache_un_monde_de_pr%C3%A9carit%C3%A9

Un deal qui me semble intéressant :

http://www.competitivecyclist.com/mercury-wheels-m5-clincher-wheelset?ti=UExQIE9uIFNhbGU6V2hlZWxzLCBUaXJlcywgVHViZXM6MToxMDpjY0NhdDEwMDQwNw&skidn=MCW0001-ONECOL-ONESIZ



Developpeur full stack, M.V.P. et autres mots à mettre dans votre vocabulaire

Comme mentionné à plusieurs reprises par l'entremise de ce blog, je ne suis pas un plus grand fan des "head hunters". La plupart souille la profession, soit par leur manque de connaissance, soit par le désir de vouloir faire de l'argent vite vite, ou simplement paresse et manque de professionnalisme.  Dommage car quelques uns (et j'insiste sur le quelque....) sont vraiment bons et ont à coeur le bien être de leur consultants, et du même coup remplisse adéquatement leur fonction primaire :  "Trouver la personne pour la bonne chaise".

A chaque semaine, je reçois des emails via Linkedin avec des postes qui n'ont rien, mais rien à voir avec ce que je fais ou que j'ai le goût de faire.  Encore pire, recevoir un téléphone..... d'un pseudo spécialiste avec lesquels je m'amuse à jouer (des fois plus ou moins subtilement) et démontrer leur incompétence.  Encore des appels pour des postes de développeurs Web junior ...... (alors que le titre de mon linkedin est Architecte Digital et Direction technologique!!!) alors que le ou la pauvre ne fait pas la différence entre PHP, Java et .NET, n'a aucune idée du mot MVC... et encore moins de savoir si c'est pour du Front-End ou Back-End.   Mais là ou ça deviens pathétique, c'est lorsque tu reçois un appel avec un frimeur de première qui tente de d'expliquer qu'il a besoin d'un Architecte SOA.... Passons aux choses sérieuses sinon je vais encore m'emballer!!!!!!!

Donc s.v.p. voici les mots à connaître et qui circule déjà pas mal depuis un bout :
  1. Développeur Full Stack

    Pour en savoir d'avantage, je vous conseille la lecture des 2 articles suivants : 
  2. M.V.P.
    Minimal Viable Product,  donc un produit limité fonctionnellement à son strict minimum, une  preuve du concept (qui amène souvent un autre terme POC pour Proof of Concept) .

    Souvent utilisé chez les Startups pour aller chercher le "pulse" chez les "early adapters".
  3. Services Web :  REST ou SOAP,  et de Kossé le JSON et le XML font la-dedans?
    • Commençons par définir ce qu'est un Service Web :  c'est un programme qui permet la communication et l'échange de données entre applications et systèmes hétérogènes. La beauté la-dedans, c'est que les systèmes puissent être développés dans des languages différents.  Cool non?

      Important de comprendre que c'est avec les Services Web que nous avons pu accélérer les démarches vers la digitalisation des entreprises.  Depuis plusieurs années c'est mon ami numéro et probablement l'ami des gens du Marketing qui trouvent en général que le temps de développement est tjrs trop long.  Permis également à plusieurs startups ou entreprises de connaître une expansion hors du commun en offrant des services qui sont devenus des must have pour la plupart des sites de la planète (Pensons notamment à Google Maps, les entreprises en medias sociaux, etc... )
    • En général ont retrouve des services web de type  SOAP ou Restful. 
      • SOAP (Simple Object Access Protocol) exposent les fonctionnalités sous la forme de services exécutables à distance. Leurs spécifications reposent sur les standards SOAP et WSDL. SOAP est davantage utilisé pour transformer les problématiques d'intégration héritées du monde Middleware en objectif d'interopérabilité (la capacité que possède un système informatique à fonctionner avec d’autres produits ou systèmes informatiques sans restriction d’accès ou de mise en œuvre)
      • REST (Representational state transfer) pour sa part, exposent ces fonctionnalités comme un ensemble de ressources (URI) identifiables et accessibles par la syntaxe et la sémantique du protocole HTTP. Donc parfait pour le Web.
      • Il faut voir un Service Web comme l'implémentation logicielle d'une ressource et pas juste un fournisseur de services. Car il n'est pas rare de voir un Service Web qui manipule également l'information.  Un Service Web est identifiée par une URL (similaire à celle utilisé pour un site), et accessible en utilisant les protocoles internet (http).
      • Pour ce qui est des format d'informations échangées via les Services Web  :  XML ou JSON
        • XML (Extensible Markup Language) : Langage de programmation basé sur le SGML avec des balises (Comme le HTML). Par exemple :
          <person>
          <age>18</age>
          <name>Eloise</name>
          </person>
        • JSON (JavaScript Object Notation) : est un format de données textuelles dérivé de la notation des objets du langage JavaScript. Exemple :
          myJSON = {"age" : 18,
                    "name" : "Eloise"}

En espérant que le tout vous a plu et a été utile pour vous.  By the way, pour les entreprises qui ont de l'intérêt vers l'amélioration et la qualité du service de leur employés en RH et Chasseur de tête, je m'offre (et j'ai déjà fait avec succès dans le passé. Pour ne pas dire un méga hit. J'ai donné ce cours 81 fois en 2 ans dans diverses entreprises aux département des ressources humaines et des services de head hunters) de vous donner un cours résumant (en fait je présente un ou plusieurs tableau(s) synthèse(s) avec les inter-relations entre les technologies/mot clés et les profils recherchés ) les principales technologies pour le Web, développement logiciel, Sysadmin, DB, Cloud, Alouettes, ...... Simplement de m'envoyer un commentaire ou me contacter via mon Linkedin : https://ca.linkedin.com/in/technorousseau

Pour consulter mes autres montées de lait concernant les chasseurs de têtes !!!!:

jeudi 28 mai 2015

Les 2 Mathieu et les ULTRA MTB

Mathieu Lavoie et Mathieu Desrosiers, deux chums et deux amoureux du vélo comme moi.  Eux aussi font de la route, de la montagne, du cyclocross... Eux aussi bouffent des km.

Pourquoi je vous parle d'eux... Simplement parce que c'est deux crinqués de la pédale se spécialisent dans les Ultra MTB.

Qu'est-ce que les Ultra MTB
Mathieu Lavoie
L'équivalent des Ultra-Marathons en course à pied... (clin d'oeil a mon bon ami Phil Gauvin).  Ce sont des Raids de 100 Miles (165 km) en une journée en vélo de montagne avec des dénivelés qui approche (et parfois dépasse) celle des Gran Fundo routier.  Ici, s'arrête la comparaison à la route, car le vélo de montagne, pour les ceuZes qui le pratique est beaucoup plus exigeant physiquement et mentalement.  Mentalement, parce que demande énormément de concentration sur une très longue période de temps. Physiquement, de l'habilité dans toutes sortes de conditions précaires, très dur sur les articulations et l'ensemble du corps.


Mathieu Desrosiers
En gros ça demande énormément de préparation et de surcroît ils sont des "solides".  Deux excellents cyclistes qui ne lésinent pas sur les efforts et ce à l'année  (Bouffent autant d'asphalte, de boue, que de rouleau.....).  Deux belles machines de guerre et de bonnes roues à suivre lorsque je fais du vélo avec eux.

Les deux se complète à merveille :
- Mathieu Lavoie le mathématicien... celui qui calcul et qui s'assure que tout sera parfait. Grand sélectionneur d'IPA et hédoniste

- Mathieu Desrosiers le Macgyver.... celui qui répare n'importe quoi, n'importe où.  Un geek du vélo, analysant chacune des nouveautés cyclistes à la loupe. Une bible technique en ce qui concerne le vélo.

L'an dernier (2014) les 2 Ultra MTBistes (Je viens d'inventer le terme!) ont participé au http://breckepic.com/ .  Ayoye de quoi refroidir les plus ardents pédaleux.   Mais rien n'arrête nos deux solides gaillards.

Dans leur planification estivale 2015, autres les courses sur route de la FQSC, ils prévoient effectuer les Raids suivants :

Si le sujet vous intéresse je vous invite à consulter l'excellent article écrit par les 2 Mathieu sur le blog  André Jac Sport (leur commanditaire ) : 



Également leur page facebook pour l'événement de ce weekend :




Aller les boys je vous dit merde pour ce weekend et surtout amusez-vous. Au plaisir de vous revoir bientôt pour une sortie en vélo.

mercredi 15 avril 2015

Êtes vous prêt pour le nouveau SRAM 1X

La tendance en vélo de montagne et cyclocross depuis quelques temps est d'avoir un seul plateau avant,  jumelé avec une cassette avec un "range" de dents plus élevé.

Dans cette continuité d'intégration du 1x,  SRAM lance son groupset 1x pour la route. Aucune réel surprise, puisque SRAM nous informait au début 2014, qu'un tel groupe serait lancé pour 2015.

Un petit coup d'oeil sur celui-ci, via les toujours pertinents vidéos de GCN :
 


 Article à lire sur le sujet :

UCI - Freins à disque + Expérience personnelle

Hier sur plusieurs sites internet de cyclisme, annonçait que l'UCI ouvre ses portes aux freins à disque en Pro Tour d'ici ...  la date reste encore nébuleuse.  Bike Radar nous informe avant 2017 et Cycling News parle des 6 prochains mois.  Et finalement Cyclism'Actu nous dit que les équipes pourront utiliser les freins à disque pour la saison 2015 pour 2 courses de leur choix durant le mois d'août et septembre.   Une chose est certaine, c'est que le saut se fera bientôt.
Après le cyclocross, voilà que les rouleux de bitume vont faire eux aussi le "switch disc brakes".   Ayoye les puristes vont avoir mal en dedans !!!!!!!!  Faudra s'habituer rapidement, car l'offre sera présente un peu partout suite à cet annonce (pour les gammes 2016 et suivantes).  D'ailleurs certains fabricants offrent déjà certains modèles avec cette possibilité. Toutefois, en général l'offre est surtout (pas dit tout!!!!) dirigé vers les vélos moyennes gammes et inférieurs. Donc, si vous avez l'intention de changer de vélo l'an prochain, probablement il faudra envisager ce choix dans votre processus de sélection.

Pour ma part, j'ai fait le saut l'an dernier avec mon nouveau cyclocross (Felt F3X 2014) équipé avec les TRP HY/RD hydraulic disc brakes.  N'étant pas le plus habile conducteur (un gars formé sur la piste et la route, que voulez-vous!),  les freins à disque m'ont permis d'avoir le même niveau de confiance que sur mon vélo de montagne.

Pour :

  • J'obtiens un freinage équivalent et ce peu importe les conditions :  Pluie, boue, sec, whatever.  Un freinage optimal en tout temps. 
  • Une fois que vous avez compris comment l'ajuster correctement, vous pouvez ajuster la pression de vos manettes selon vos préférences. La pression exercée restera toujours la même, fini l'inter-relation pression vs l'usure des patins de frein. 
  • Certains modèles offrent des axes (quick release) sur dimensionné comme pour le vélo de montagne.  Permet d'assurer la stabilité et obtenir un alignement parfait (toujours le même en fait) avec les étriers de freinage.  Je n'ai pas cette variante sur mon cyclocross. Toutefois, j'ai essayé un vélo avec celui-ci et j'avoue que cela fait une grande différence et élimine tout frottement inutile.
Contre :
  • Très peu de mécaniciens savent comment ajuster correctement ceux-ci.......  Va falloir s'y mettre s.v.p. 
  • Les pads s'intoxique rapidement.  Il faut nettoyer ceux-ci avec de l'alcool une fois de temps en temps pour obtenir un freinage optimal.  Donc, nécessite d'avoir un peu le spirit mécano!   
  • Préférable de commander quelques pads en réserve via internet.  Car plusieurs boutiques n'ont pas le modèle que vous recherchez en stock. 
  • Il faut s'habituer au look!
Dans un contexte de course
  • La machine cycliste Mathieu Desrosiers y va avec :  Les disques c'est ultra coupant, alors j'imagine le carnage quand ça plante. (Et celui-ci a d'ailleurs failli vivre "live" un drame de côté avec la perte d'un doigt d'un partenaire de vélo)
  • Mon ami Jérôme Jutzi fait la remarque suivante et fort juste: Qu'est-ce que tu fais lors d'une crevaison et que tu dois prendre une roue du dépannage neutre ?


Et pour finir un petit vidéo avec l'opinion d'un groupe que j'adore :  GCN.  Publié le 8 août 2014.




Exemple :  Ajustement des freins TRP

Inscription via courriel (email)

Entrez votre courriel:
Delivered by FeedBurner