mercredi 29 juillet 2015

Developpeur full stack, M.V.P. et autres mots à mettre dans votre vocabulaire

Comme mentionné à plusieurs reprises par l'entremise de ce blog, je ne suis pas un plus grand fan des "head hunters". La plupart souille la profession, soit par leur manque de connaissance, soit par le désir de vouloir faire de l'argent vite vite, ou simplement paresse et manque de professionnalisme.  Dommage car quelques uns (et j'insiste sur le quelque....) sont vraiment bons et ont à coeur le bien être de leur consultants, et du même coup remplisse adéquatement leur fonction primaire :  "Trouver la personne pour la bonne chaise".

A chaque semaine, je reçois des emails via Linkedin avec des postes qui n'ont rien, mais rien à voir avec ce que je fais ou que j'ai le goût de faire.  Encore pire, recevoir un téléphone..... d'un pseudo spécialiste avec lesquels je m'amuse à jouer (des fois plus ou moins subtilement) et démontrer leur incompétence.  Encore des appels pour des postes de développeurs Web junior ...... (alors que le titre de mon linkedin est Architecte Digital et Direction technologique!!!) alors que le ou la pauvre ne fait pas la différence entre PHP, Java et .NET, n'a aucune idée du mot MVC... et encore moins de savoir si c'est pour du Front-End ou Back-End.   Mais là ou ça deviens pathétique, c'est lorsque tu reçois un appel avec un frimeur de première qui tente de d'expliquer qu'il a besoin d'un Architecte SOA.... Passons aux choses sérieuses sinon je vais encore m'emballer!!!!!!!

Donc s.v.p. voici les mots à connaître et qui circule déjà pas mal depuis un bout :
  1. Développeur Full Stack

    Pour en savoir d'avantage, je vous conseille la lecture des 2 articles suivants : 
  2. M.V.P.
    Minimal Viable Product,  donc un produit limité fonctionnellement à son strict minimum, une  preuve du concept (qui amène souvent un autre terme POC pour Proof of Concept) .

    Souvent utilisé chez les Startups pour aller chercher le "pulse" chez les "early adapters".
  3. Services Web :  REST ou SOAP,  et de Kossé le JSON et le XML font la-dedans?
    • Commençons par définir ce qu'est un Service Web :  c'est un programme qui permet la communication et l'échange de données entre applications et systèmes hétérogènes. La beauté la-dedans, c'est que les systèmes puissent être développés dans des languages différents.  Cool non?

      Important de comprendre que c'est avec les Services Web que nous avons pu accélérer les démarches vers la digitalisation des entreprises.  Depuis plusieurs années c'est mon ami numéro et probablement l'ami des gens du Marketing qui trouvent en général que le temps de développement est tjrs trop long.  Permis également à plusieurs startups ou entreprises de connaître une expansion hors du commun en offrant des services qui sont devenus des must have pour la plupart des sites de la planète (Pensons notamment à Google Maps, les entreprises en medias sociaux, etc... )
    • En général ont retrouve des services web de type  SOAP ou Restful. 
      • SOAP (Simple Object Access Protocol) exposent les fonctionnalités sous la forme de services exécutables à distance. Leurs spécifications reposent sur les standards SOAP et WSDL. SOAP est davantage utilisé pour transformer les problématiques d'intégration héritées du monde Middleware en objectif d'interopérabilité (la capacité que possède un système informatique à fonctionner avec d’autres produits ou systèmes informatiques sans restriction d’accès ou de mise en œuvre)
      • REST (Representational state transfer) pour sa part, exposent ces fonctionnalités comme un ensemble de ressources (URI) identifiables et accessibles par la syntaxe et la sémantique du protocole HTTP. Donc parfait pour le Web.
      • Il faut voir un Service Web comme l'implémentation logicielle d'une ressource et pas juste un fournisseur de services. Car il n'est pas rare de voir un Service Web qui manipule également l'information.  Un Service Web est identifiée par une URL (similaire à celle utilisé pour un site), et accessible en utilisant les protocoles internet (http).
      • Pour ce qui est des format d'informations échangées via les Services Web  :  XML ou JSON
        • XML (Extensible Markup Language) : Langage de programmation basé sur le SGML avec des balises (Comme le HTML). Par exemple :
          <person>
          <age>18</age>
          <name>Eloise</name>
          </person>
        • JSON (JavaScript Object Notation) : est un format de données textuelles dérivé de la notation des objets du langage JavaScript. Exemple :
          myJSON = {"age" : 18,
                    "name" : "Eloise"}

En espérant que le tout vous a plu et a été utile pour vous.  By the way, pour les entreprises qui ont de l'intérêt vers l'amélioration et la qualité du service de leur employés en RH et Chasseur de tête, je m'offre (et j'ai déjà fait avec succès dans le passé. Pour ne pas dire un méga hit. J'ai donné ce cours 81 fois en 2 ans dans diverses entreprises aux département des ressources humaines et des services de head hunters) de vous donner un cours résumant (en fait je présente un ou plusieurs tableau(s) synthèse(s) avec les inter-relations entre les technologies/mot clés et les profils recherchés ) les principales technologies pour le Web, développement logiciel, Sysadmin, DB, Cloud, Alouettes, ...... Simplement de m'envoyer un commentaire ou me contacter via mon Linkedin : https://ca.linkedin.com/in/technorousseau

Pour consulter mes autres montées de lait concernant les chasseurs de têtes !!!!:

Inscription via courriel (email)

Entrez votre courriel:
Delivered by FeedBurner