mercredi 29 juillet 2015

Pêle Mêle vélo....

Tiens je vous fait un Agenda, beaucoup de trucs ici :

  • Mention Géniale :  Le Felt LEBOWSKe-10v
  • Ouen Pis : Le matos du Tour de France étudié à la loupe!
  • Santé :  Est-ce qu'on fait bien de pousser la machine comme des débiles à près de 50 ans
  • Mention "Faut sympathiser"
  • Mention Pathétique
  • Un deal intéressant : Roues Mercury

Mention Géniale :  

Le Felt LEBOWSKe-10 - Electric Fat Bike

http://www.feltbicycles.com/USA/2015/Bikes/electric/Mountain/LEBOWSKe-10.aspx

Eu la chance d'essayer hier, le nouveau Electric Fat Bike de Felt, le LEBOWSKe-10v.  Vous devinerez que le nom de ce vélo, fait référence au film des frères Coen (The Big Lebowski).  Un superbe Bike à tous les points de vue : Look, Qualité du Matos et fonctionnement.   Il faut dire que Felt y va avec de la grosse qualité ici, en équipement son vélo électrique avec rien de moins que du BOSH.   Un excellent vélo pour ceux et celles qui veulent pratiquer le vélo de montagne et augmenter la distance, sans toutefois avoir la forme physique nécessaire (Attention, il faut quand même avoir une forme physique de base, car c'est un système d'aide au pédalage et non pas un système autonome. C'est à vous de choisir le mode qui vous conviens et de décider du niveau d'effort souhaité)

D'un point de vue pratique et technique : il faut environ 3.5 heures pour charger la batterie (Samsung Lithium - ion) et celle-ci à une autonomie entre 55 et 105 km en fonction du niveau utilisation. Soit plus que suffisant pour une sortie de vélo de montagne.

Un cadre de haute performance en aluminium 6061 et une fourche aero. Sans oublier le tube de selle téléscopique.





Le système électrique est un  Bosch eBike 400Wh (plus de détails ici : http://www.bosch-ebike.de/en/produkte_neu/performance_line/powerpack_4/powerpack_performance.php), le reste des pièces du vélo étant du SRAM XO1 11-speed

Les détails au niveau de la performance :  C'est un module d'assistance de pédalage qui combine le torque , la cadence et la vitesse (Donc il faut au minimum tourné les manivelles pour que ça avance. Quand même une limite à la paresse!!!!). Plusieurs mode d'assistance sont offerts :
- Econo = 50%
- Touring = 120%
- Sport = 190%
- Turbo = 275%
Avec une vitesse allant jusqu'a 32km/hr.

Un vélo intéressant pour les gens qui veulent être en groupe et qui n'ont pas tous le même niveau de forme physique. Je pense notamment au couple, ou la différence est souvent très grande. Permet à tout le monde d'être au même rythme et d'aller chercher niveau de plaisir équivalent sans qu'un des deux soit frustré pcq ses objectifs de la journée ne sont pas atteints. Comme il est possible de doser le niveau d'aide au pédalage, possible d'y aller progressivement au fur et à mesure que la fatigue s'installe.

Reviews :

  • http://electricbikereview.com/felt/lebowske/
Et le vidéo offert par Felt sur vimeo

Felt Electric LEBOWSKe from Felt Bicycles TV on Vimeo.
Fat bikes are perfect for rolling through the sand, riding through the woods on a snowy afternoon, or for turning heads while cruising the boardwalk. The perfect weight distribution of the Bosch eDrive provides no sink traction and control in deep sand or snow. No matter what time of year or what type of weather, the LEBOWSKe is the perfect bike for all conditions.

Line 2016:

Felt a lancé d'ailleurs voilà deux semaines, toute sa ligne 2016.  Vraiment du très beau vélo à venir les amis



Et pour ne pas trop être chauvin (J'adore, pour ne pas dire vénérer la marque Felt.  Désolé c'est pas de ma faute..... et j'en ai eu et en possède encore plusieurs!!! AR1, F2X, F3X, Brougham, PR1, Nine Edict 3, ....)

TIME Sport 2016 Production - Teaser

Et le dernier Look est vraiment pas mal (en fait bcp plus que pas mal) http://www.bikeradar.com/road/news/article/look-795-first-look-41950/

Ouen pis!

C'est une pratique qui existe depuis belle lurette chez les Pros lors du Tour de France (et des autres courses pros, by the way!) . Je me rappelle une époque ou pratiquement tout le peloton roulait avec des De Rosa maquillé.  Donc rien de neuf sous le soleil, mais quand même intéressant de voir ce que les pros utilisent comme matos et ce malgré les restrictions des commanditaires.
http://www.cyclingnews.com/news/tour-de-france-bike-tech-the-pros-dont-want-you-to-know-about/

Vous remarquerez sans doute que Chris Froome utilise Osymetric (oui depuis longtemps déjà, je sais) : Est-ce une Gimmick ou un Miracle?  Me rappelle (déjà pas mal pour un gars de mon âge!) que nous avions eu à la fin des années 80, le fameux Biopace : "New Shape For Pedaling Efficiency" était le slogan, qui était disparu pratiquement aussi vite qu'il était apparu!  Alors qu'elle est la différence ? Lire l'article suivant, les amis :  http://cyclingtips.com.au/2012/09/osymetric-gimmick-or-miracle/



vs

Et si le sujet vous intéresse, article sur son concepteur : L'ingénieur français Jean-Louis Talo
http://www.cyclingweekly.co.uk/news/jean-louis-talo-osymetric-chainrings-28068


Article Santé :  

"Are endurance athletes hurting their hearts by repeatedly pushing beyond what is normal?"


Question intéressante avec la popularité croissante de ce sport depuis plus de 10 ans.

Sachant que souvent dans les criterium mes pulsations sont en haut de 180 (et ce même si j'ai un demi siècle derrière la cravate) ,  est-ce vraiment bon ou simplement dangereux. Et je ne suis pas seul, puisque comme l'article ci-dessous  mentionne : the number of licensed bike racers in the U.S. increased by 15 percent between 2009 and 2013, according to USA Cycling; the number of runners has grown 70 percent over the past decade, according to the National Sporting Goods Association.  

C'est ce que l'article suivant tente d'élucider :
http://velonews.competitor.com/cycling-extremes

Je me permets toutefois d'en tirer un extrait :
The more you ride, the harder you ride, the faster you ride, the better athlete you might become today. But over decades of exertion, the myocardial cells of the heart begin to simply fall apart, and you’re left with an unhealthy ticker. Or so these new studies suggest. When you’re 20, or even 30, this can lead to acute reversible injuries — temporary damage that can be relieved with correct rest. In a 50-year-old, repeated hard doses of the sport you love, the rides you cherish — since complete recovery doesn’t occur as efficiently — could be leading to accelerated aging, or hypertrophy — in layman’s terms, a stiff muscle in your chest. That probably wasn’t what you were looking for when you bought your last bike. One of the more telling research papers on the subject, published in 2011 in the Journal of Applied Physiology, studied the structure and function of the heart in lifelong competitive endurance veteran athletes, ranging in age from 50 to 67. MRI studies revealed that some 50 percent of the veteran athletes had myocardial fibrosis, a condition that involves the impairment of the heart’s muscle cells, called myocytes, through hardening or scarring of tissue. In age-matched controls — people of the same age who didn’t compete — and young athletes, there were zero cases of the disease. Furthermore, the fibrosis was significantly associated with the number of years spent training, and the number of marathons and ultra-endurance marathons they had completed. 

 Other studies have shown that Tour de France riders and other former professional athletes live lon- ger than average, and often have lower rates of heart issues later in life. Maybe that sounds counterintuitive, because often these athletes are riding in volumes that far exceed even those of the most addicted masters endurance athlete. But there’s a key difference. The pro athletes did it, then quit and didn’t continue to do it later in life. Masters athletes? They just keep plugging away, with the mindset that if they train like Contador, they’ll be able to ride like Contador. Year after year, decade after decade, it adds up.

Mention "Faut sympathiser" :

Excellent article décrivant la réalité (ou plutôt la dure réalité) de la majorité des coureurs cyclistes professionnels. Donc voir au-delà des belles images du Tour (L'article est d'ailleurs intitulé : «Derrière les belles images du Tour de France se cache un monde de précarité») .

http://www.letemps.ch/Page/Uuid/a9c942ea-31fb-11e5-903f-511fc5349148/Derri%C3%A8re_les_belles_images_du_Tour_de_France_se_cache_un_monde_de_pr%C3%A9carit%C3%A9

Mention Pathétique :

«Derrière les belles images du Tour de France se cache un monde de précarité» http://www.letemps.ch/Page/Uuid/a9c942ea-31fb-11e5-903f-511fc5349148/Derri%C3%A8re_les_belles_images_du_Tour_de_France_se_cache_un_monde_de_pr%C3%A9carit%C3%A9

Un deal qui me semble intéressant :

http://www.competitivecyclist.com/mercury-wheels-m5-clincher-wheelset?ti=UExQIE9uIFNhbGU6V2hlZWxzLCBUaXJlcywgVHViZXM6MToxMDpjY0NhdDEwMDQwNw&skidn=MCW0001-ONECOL-ONESIZ



Inscription via courriel (email)

Entrez votre courriel:
Delivered by FeedBurner