vendredi 14 août 2009

Le nouveau Dogma

Vous connaissez mon amour pour le cyclisme. Pour se sport mitigé au Canada, parce qu'ici nous regorgeons de champion : Gerard Louis Robert multiple champions du monde, Stéphane Le Beau Champion du monde en course au points, Michel Détry Champion d'une coupe du monde et 2 fois dans les 5 premiers au championnat du monde sur route, les frères Cojan qui ont plus de 400 victoires à eux deux, Martin Rooseboom qui domine le cyclisme Maitre depuis 10 ans comme sprinter. J'ai la chance de les avoir tous comme ami. En plus d'être un champion, Rooseboom vient de réussir un coup de maître en dénichant le seul Pinarello Dogma disponible au Canada. En même temps celui-ci le mérite pleinement. Probablement le coureur le plus sous-estimé au Canada depuis 10 ans. D'autant plus que celui-ci a tjrs couru fairplay. Jamais dans un final Martin modifiera sa ligne de sprint, il gagne par sa vélocité. Tjrs fluide, ce qui est la marque de la famille Rooseboom (Patrick, Fernand et Martin, tous ont été coureur et de foutu bons coureurs). Moi et Stéphane Le Beau sommes unanimes, Fernand est probablement le cycliste de critérium le plus fluide au Québec. Même à bloc, ça semble tjrs aisé. Il prend les virages comme très peu de cyclistes peuvent le faire.

Il est certain, que plusieurs diront que C.Lukasldkskff (au lieu de massacrer son nom!), ou Regis Picoux sont plus aggressifs que la famille Rooseboom dans les virages, mais au niveau du style et du coup de pédale, les Rooseboom sont les meilleurs.

Je mets ici la photo du nouveau vélo de Martin Rooseboom.

Pour les autres ne soyez pas jaloux, vous savez l'admiration que j'ai pour vous. Stéphane le roi de l'effort. Celui qui en donne tjrs plus que les autres dans une échappée. Quand il gagne (et il gagne souvent), il mérite pleinement celle-ci. Stéphane est probablement un des meilleurs au clm dans le monde en ce moment. Gérard et sa soif de victoire. Il aime le vélo avant tout. Un coureur intelligent et un pur sprinteur. Quoi dire de plus, c'est le meilleur au monde sur piste. Le champion parmi tout les champions. Michel Détry, l'acharné. Position bizarre sur son vélo. Une bête d'entraînement. En terme cycliste nous disons qu'il fait le métier. C'est à dire que jamais il ne fait fausse route à son programme alimentaire et d'entrainement. Finalement les frères Cojan. Je ne compte plus les heures de route que j'ai passé avec eux. Des milliers. Le plus que talentueux Didier. C'est le Robbie McEwen québecois. Un véritable serpent dans un final au sprint. Un coureur intelligent, très intelligent. Probablement le plus intelligent de tous. Jamais d'effort en trop. Même lorsqu'il est juste, il trouve un regain d'énergie pour avoir un bon final. Son frère Yannick, un des grands coureurs Canadien (Bauer, Fraser, Lovell, Vignaduzzi, Singleton, etc..). Une méga bête d'entraînement. L'amoureux du vélo. Il calcul tout les détails. Comme son frère, c'est un coureur plus intelligent que la moyenne. Il lit la course comme pas un. Il maintient le record du plus grand nombre de victoire à Lachine. Contrairement à Didier, Yannick y va à l'effort. Relancer est sa marque de commerce. Si ça revient, on relance de nouveau. La bête parmi les bêtes. Une résistance à la souffrance....

Fini les hommages, et dire que j'avais fait ce billet pour le nouveau vélo de Rooseboom

Inscription via courriel (email)

Entrez votre courriel:
Delivered by FeedBurner