vendredi 18 septembre 2009

Terrible fourty

Les années passent a une vitesse infernale.... Le TGV fait pietre figure en terme de vitesse...

Depuis que j'ai depasse le 40, le passage du temps utilise une courbe d'acceleration logarytmique.

On parle souvent du terrible 2 ans chez les enfants. C'est a cet age qu'il commence a s'affirmer comme individu, a comprendre le sens du mot limite....

On parle peu de la quarantaine comme une desaffirmation de soi... Oui, on parle de mise au point, de reajustement, etc.... Mais autour de moi, je vois une detresse identitaire. Surtout chez les hommes. Les femmes en general passe simplement a autre chose. Plus rationnel. Plusieurs dirons que c'est un phenomene recent. Je n'y crois pas. Je me souviens a l'adolescence, rire de ces bonhommes (qui me semblaient vieux a l'epoque)changer de look. Se teindre les cheveux et porter des pantalons turquoises et faire les coqs....

Les plus equilibres aujourd hui autour de moi sont ceux auquels je n'aurais jamais pense. Ceux que je croyais stable pour la fin des temps etais comme moi de vulgaires emotifs!!!

Le temps repare les choses est une faussete trop repandu. C'est ce qu'on te dit quand tu es jeune et betement tu y crois. Le temps ne repare rien, tu dois simplement tenter de gérer celui-ci pour oublier ce que tu ne repareras jamais. Yan Perrault chante la vie est une salope, il en parti raison. Mais il est possible d'en jouir (ici je ne parle pas de la salope, mais de la vie.... Faut suivre et eviter d'avoir tjrs des idees croches)

Anyway je vous laisse je suis arrivee au bureau. Les yeux plein d'eau (C'est ce que me fait Radiohead + iPod)

On se reparle

Inscription via courriel (email)

Entrez votre courriel:
Delivered by FeedBurner