dimanche 19 décembre 2010

Un vieux Geek qui se refamiliarise avec les nouveaux desktops Linux

J'utilise Unix depuis 1985 (BSD 1.0). Par la suite en 1989 j'ai connu l'horrible OSF de Digital.  Et en 1992, j'ai debute ma vie de linuxien avec slackware. A l'epoque installer Linux etait une aventure.

J'ai vecu la joie des debuts de RedHat. Nous etions pour la plupart ravi par ce startup. J'ai donne des cours avec cet OS pendant au moins 5 ans. Je l ai installe des centaines de fois... Pour la suite me desinteresser de celui-ci.

Entre 1997-1999, j ai touche a LinuxPPC (J etais avec un PowerMac a l'epoque)

En 2000, j'utilisais avec OHill : Mandrake.  Nous avons fini par redevenir plus Geek et plonger dans Debian avant l'arrivee de Ubuntu. Fait un detour du cote de Gentoo.  Par obligation, fait un peu de Cygwin.  Retourne a Debian par amour pour le produit. J'ai par la suite plie l'echine pour des raisons politiques, et utilise CentOS (l'horrible CentOS!!!! Yark!).

Ai travaille tjrs en mode serveur, le desktop (Gnome, Kde,...) est quelque chose que j ai peu utilise.  Mais a l'occasion, lorsque j avais un viel ordinateur, je le transformais en station Linux pour m'amuser.

Ce weekend, la sante etait so so. Trop de fatigue, besoin de sommeil Epuise par mon projet.  Decide donc, puisque plusieurs laptops inutiles a la maison, d'installer en serie plusieurs environnement Desktop.

Commence donc avec Fedora 14. Celui que j'ai tellement deteste par le passe.  Et bien la, je suis oblige de dire en toute honnete que celui-ci est vraiment incroyable.  Premiere, l'installation est d'une simplicite incroyable.  Non seulement simple, mais egalement efficace.  Il a reconnu toute les pieces de mon laptop, meme si celui-ci est un tablet pc toshiba avec une panoplie de pieces bizarres.  Lorsqu'on met le CD d'installation, nous debutons en mode Live System. Un peu comme un CD de Knoppix. Permet d'avoir acces au systeme sans aucune installation. Une icone sur le Desktop virtuel , permet d'installer celui-ci sur le disque dur. L'installation est tres rapide.  Fedora est fidele a son habitude et offre une panoplie de software en mode RPM et l'installation des logiciels est plus que simple. 

Heureux de constater, que de plus en plus de logiciel sont offert en mode console et mode Desktop sur le marche. 

Donc cette semaine, j'utilise a bloc mon nouveau Fedora. De plus en ce moment, j'installe le dernier Ubuntu pour etre en mesure de comparer les deux.

Et comme en plus j utilise Hackintosh sur un PC.... Je finirai par devenir un specialiste du benchmark.

Ciao et bonne semaine

Technorousseau

Inscription via courriel (email)

Entrez votre courriel:
Delivered by FeedBurner