mardi 3 mai 2011

Harper, NPD, ....

"Découragé, je suis au désespoir" chantait Les Baronnets dans les années 60 (groupe dans lequel on retrouvait René Angelil). C'est un peu ce que je pourrais dire en ce lendemain d'élection. Pathétique....

Ce soir en revenant du boulot, j'écoutais la Radio SRC. Alexandre Boulerice, nouvellement élu (NPD, Petite Patrie) était interviewé. C'était également pathétique et non rassurant. Avec autant d'enthousiasme qu'une Drag Queen dans le rayon des bas nylon, celui-ci essayait de nous expliquer que le NPD allait être d'une efficacité hors du commun à défendre les intérêts du Québec.  Il nous parlait avec assurance de la politique "asymétrique" du NPD : Permettre au Quebec de choisir les domaines dans lequel la province veut maintenir l'intervention fédérale. Dans le cas contraire, le Québec pourrait recevoir une compensation monétaire....  UN PEU PAS MAL FANTAISISTE. Quand on pense que nous avons de la difficulté à maintenir d'une façon juste et équitable la péréquation actuelle.... Notre comique prévoit et prétend que le NPD sera en mesure de faire changer un gvt majoritaire Conservateur.  Svp, veuillez péter sa balloune au plus vite avant que la chute ne soit trop pénible.

Toujours avec son enthousiasme débordant (suite à la question, vous ne pensez pas que les gens ont élus une poignée de poteau sans envergure dans cette vague orange), celui-ci nous expliquait que chaque parti politique avait ses poteaux, mais que eux allaient leur offrir un solide programme de formation pour qu'ils puissent représenter correctement la population... Hum... Je vous laisse songer à tout ça!

Inscription via courriel (email)

Entrez votre courriel:
Delivered by FeedBurner