dimanche 29 janvier 2012

Spectacle de Charlie Winston

Méchant beau weekend. Plutôt grandiose. Le tout débutait vendredi soir avec le spectacle de Charlie Winston. Une bête de scène. Un artiste qui se donne beaucoup beaucoup.  Nous étions arrivés tôt (très tôt), admission générale oblige.  Bonne décision de notre part, puisque nous étions directement sur le stage (qui me servait de comptoir pour ma bière!).  Tellement proche que nous pouvions lire la liste des chansons qu'il allait interpréter.  Possible de savoir que celui-ci a fait 3 chansons de plus que prévu initialement (Incluant les rappels. Nous savions qu'il jouerait Lola des Kinks en rappel et Like a Hobo).  A la fin du show de 2 heures, il est venu dans la salle rencontrer et discuter avec les spectateurs (Donc après minuit, au grand dam des employés du Corona). Comme il vient au Québec sur une base relativement fréquente. Il sera sans doute ici, pour l un des nombreux festivals qui sillonnent le Québec, ne manqué pas votre chance.  J'ai eu autant de plaisir que lors des shows de Thomas Fersen de la fin des années 90's.



Site officiel : http://www.charliewinston.com/

La première partie était assurée par le groupe canadien Current Swell (Colombie-Britannique).  Une excellente première partie. Melangeant le blues à la Muddy Water et le roots à la Bob Dylan, ils sont les coqueluches des surfers de l'ouest.



Site officiel : http://currentswell.com/
MySpace : http://www.myspace.com/currentswell

Inscription via courriel (email)

Entrez votre courriel:
Delivered by FeedBurner