mercredi 11 avril 2012

Comment gaspiller une chance de se faire valoir : Jean Gattuso + Oasis

Depuis une semaine, au Québec, c'est la saga Oasis qui occupe les réseaux sociaux. Hier, Jean Gattuso était à l'émission de Paul Arcand, il avait une chance de faire valoir son point. Ayoye.... lorsqu'on parle de quelqu'un qui n'est pas préparé pour ce genre d'activité.  Depuis le début, l'entreprise gère mal le dossier. Pas une firme de communication pour manager le tout....Le quoi dire ou ne pas dire dans les périodes de crise.

Voici l'entrevue : http://www.985fm.ca/audioplayer.php?mp3=129674

En informatique, on doit toujours préparer un plan de relève en prévision des pires désastres. La même chose pour les plans de communications pour les médias traditionnels. Mais il semble que pour les réseaux sociaux, va falloir que les entreprises d'ici se réveille.  Rappelons tout de même, que le tout a débuté par un article dans un média traditionnel (Journal) et quand moins de deux les médias sociaux ont soulevé le sujet à un autre niveau.

Et il est assuré maintenant que le cas Oasis sera un exemple dans les cours du HEC dans les prochains mois : Ne jamais négliger l'impact des réseaux sociaux.

 De l'autre côté je suis content pour la dame et sa petite entreprise. Personne ne mérite de subir 7 ans de calvaire. Cela rappel l'histoire de Monsieur Robinson vs Cinar. Des combats qu'on ne veut pas avoir à vivre. Abusif et destructif moralement.  Imaginer la plupart des gens qui ont vécu une séparation sont brûlés moralement après la première année. J'ose même pas imaginer 7 ans.

Pour ma part, no more Lassonde product in my house (Je me lance dans les rythmes rap!). Oui c'est une québecoise, faut encourager nos produits locaux. Mais faut aussi que nos produits locaux respectent certaines valeurs. Comme j'ai mentionné sur Facebook, le mot Oasis est générique. Est-ce que la cie Lassonde va poursuivre les Touareg dans le désert et leur demander de changer le mot Oasis pour "Halte du désert".  Et ma voisine qui prétend que sa cour arrière est un oasis de paix. etc... Il y a des limites.

Inscription via courriel (email)

Entrez votre courriel:
Delivered by FeedBurner