mercredi 30 décembre 2009

Oracle regarderait du côté de Citrix

Bien que la chose n'est pas encore confirmée, mais il semblerait selon le site d'information financière Briefing.com, Oracle pourrait acheter Citrix. Grosse nouvelle, car déjà que je trouve l'offre du marché serré... Un tel rachat permettrait à l'éditeur de conforter son offre de virtualisation de serveurs et de postes de travail, mais aussi de renforcer sa présence dans les services en ligne avec notamment les outils de téléconférence et de réunion web de Citrix.

Rappelons qu'en 2009 Oracle a fait l'acquisition de SUN (offre de rachat tjrs en étude en Europe, mais bon...).

Accélérer sur la virtualisation pour rivaliser face à VMware et Microsoft

Sur un plan technologique, le rachat de Citrix semble logique, notamment sur le marché de la virtualisation de serveurs. Oracle a en effet basé sa stratégie en matière de virtualisation sur le projet Open Source Xen. Rappelons qu'Oracle avait appuyé ses premiers développements sur l'implémentation de l'hyperviseur Open Source réalisée par Red Hat, mais a du mettre la main sur Virtual Iron (spécialiste Xen) l'été dernier puisque Red Hat a décidé de basculer vers KVM. Oracle a déjà intégrer certaines innovations dans Oracle VM cet automne. La version 3.0 est prévu dans le premier trimestre 2010. Cette version ferait entre autre, converger la souche Xen d'Oracle avec les outils d'administration de Virtual Iron.

Et comme la mode se dirige vers la virtualisation des postes clients

A ce niveau Citrix est la référence mondiale à mon avis. Cette offre, positionnerait Oracle comme le leader des technologies de distribution d'applications et de gestion des postes de travail.

Les services collaboratifs en ligne

A ne pas négliger, puisque Citrix en tire une portion intéressante de ses revenus et profits : Les services en ligne GoToMeeting et GoToMyPC. Des services qui sont des concurrents directes à WebEx de Cisco et les services de collaboration en ligne de Google et Microsoft.

Nous devrons suivre attentivement les news dans les prochaines semaines, car le paysage informatique pourrait changer grandement et faire en sorte qu'il y aurait une véritable compétition entre les grands joueurs du marché. Est-ce que le tout sera sain, c'est une autre histoire auquelle je ne peux répondre actuellement. Seul l'avenir....

Inscription via courriel (email)

Entrez votre courriel:
Delivered by FeedBurner