mardi 12 janvier 2010

Alias .....

Alors que le Vatican annonce qu'il est contre le film Avatar car il prône des croyances païennes..... (Moi qui suit allé le voir 2 fois au cinéma!). Je tombe par le plus grand des hasards sur un message twitter de @patdion présentant la nouvelle réincarnation de Francis Martin.

Si vous avez plus de 30 ans, vous vous souvenez sans doute de celui qui avait connu la gloire (Yé!) grâce à une participation dans Starmania et par les superbes paroles de l'une de ses chansons "Quand on se donne à une femme d'expérience".


En pleine gloire (Yé #2), celui-ci fait un virage à l'âge de 25 ans, abandonnant sa carrière de chanteur et devient James K Field. Adepte de la méditation et de yoga, en bon québecois il sort de la map!

Alors qu'il est catégorisé comme un hasbeen et qu'il apparaît une fois par mois à MusicMax lors des différentes revues rétros... Depuis 10 ans est devenu écrivain et a pris le nom de plume Kaya pour sa propre maison d'édition Univers/Cité Mikaël. Il donne également des conférences et ateliers Rêves et signes de Kaya.... J'arrête ici, car je ne veux pas trop faire la publicité de ce pluridisplinaire pelleteux de nuages. Mais je ne peux m'empêcher de vous présentez les vidéos de celui-ci présentant son livre... Disons qu'il faudrait que j'en fume du bon en tabarnouche pour être aussi efficace et convaincu que mon truc a du sens.



En plus, ce talent et cette spiritualité est familiale puisque sa fille Kasara (15 ans) donne aussi donne l'écriture... (Ouf! Content que ma fille soit terre à terre)



C'est drôle mais j'ai comme un doute sur l'équilibre de certaines personnes!

Pour plus détails (vous en avez vraiment besoin!) :
- Le chanteur Francis Martin devient Kaya l’écrivain (18 décembre 2009)

Inscription via courriel (email)

Entrez votre courriel:
Delivered by FeedBurner