samedi 25 juin 2011

Le gouvernement du Québec fait la vie dure au travailleur autonome

J'en parle car cette situation touche beaucoup les gens que je cotoient en informatique. Plusieurs d'entre eux étant consultants. Consultants la plupart du temps pour un seul employeur.  En théorie, un consultant doit avoir plus d'un client.... J'ai des amis qui sont au même endroit depuis 2 ans et plus chez le même client!!!!

Pour débuter aller voir le reportage suivant :
http://tvanouvelles.ca/video/1014216206001/le-petits-informaticiens-laquoterrorisesraquo/

Selon moi, on ne devrait pas pénaliser les consultants, mais bien les employeurs qui autorisent ce type d'activité. Il me semble que lorsque j'utilise (entrepreneur) le même consultant pendant 4 ans à plein temps (ce que j'ai vu plus d'une dans plus d'une entreprise), j'ai une lacune dans mon système :
1. Amplement le temps de former un employé !!!
2. Amplement le temps de chercher la personne idéale dans le marché  qui deviendra employé chez nous!!!  Et si cette personne idéale n'existe pas, je retourne en un.  Cesser de dire qu'il manque d'informaticien au Québec. Si le projet est intéressant et que votre entreprise est intéressante avec des conditions intéressantes.... Les gens allumés, le sont en raison des projets qui les stimulent!


Encore une fois le gvt du Québec utilise le citoyen pour régler le problème plutôt que de pénaliser les entreprises qui favorisent ce type d'exercice. N'oublions que d'utiliser un consultant permet aux entreprises d'éliminer les foutus charges sociales et autres.  Souvent le consultant fourni lui-même son matériel, etc... Et celui-ci n'a aucune sécurité d'emploi, pas d'assurance, etc...

Svp, Leo-Paul Lauzon fait nous une petite crise de nerf la-desssus...

Inscription via courriel (email)

Entrez votre courriel:
Delivered by FeedBurner