mardi 11 décembre 2012

so.cl

2ème chronique pour le compte de HonokMedia

SOCL qu'il faut prononcer "social" fut lancé en décembre 2011. Le site est né d'une collaboration entre Microsoft FUSE Labs (FUSE = Microsoft's Future Social Experiences) et les étudiants des universités de  Washington, Syracuse et NYC 

Une version expérimentale est disponible depuis le 20 mai 2012, et a finalement été lancé en mode Beta pour le grand public le 4 décembre 2012. Lancement officialisé par le billet "Good morning - It’s a big day for us!" sur le blog Microsoft Fuse Labs

Si on regarde de plus près SOCL :  On retrouve  un reseau social, mais surtout un engin recherche social.

Processus d'inscription 
Un processus d’inscription simplifié au maximum avec l'utilisation de son compte Facebook (Facebook Connect) ou son Windows Live ID. 

Particularités
Que peut bien offrir de plus Microsoft ? SOCL offre un réseau social axé sur la recherche, ou chaque utilisateur peut mener avec ses amis des recherches (via Bing API) sur des sujets précis. Le site combine donc des éléments de Google+ et Facebook avec un look se rapprochant de Pinterest, et cibler ses intérêts à la Stumple Upon. Tout ça dans une page principale qui a un scrolling infini.

Les usagers peuvent donc suivre les autres usagers ou y aller selon leurs intérêts (catégories).  Les usagers peuvent partager le contenu identifié sur Internet avec d'autres usagers qui fréquentent SOCL.
    Les points forts : 

    Il est possible de consulter des publications publiques selon vos intérêts et ce sans passé par le processus d'inscription (authentification).  Toutefois rien de nouveau puisque nous retrouvons la même chose sur Pinterest.

    Recherche de contenus autour du sujet de votre publication est très très très efficace (Bing est derrière).  Et la création d'une publication est relativement simple, vous pouvez y ajouter des images et des urls en quelques secondes.

    J'ai bien aimé le concept "parties". Dans lequel il est possible de commenter des vidéos. Mais ressemble un peu trop à Google+ Hangouts à mon goût (http://www.google.com/+/learnmore/hangouts/)

    Les points faibles :
    La chose qui m'a agacé le plus : Il est difficile d’y trouver des amis.  Lorsqu'on est habitué depuis quelques années à Facebook et Linkedin. C'est un méga show stopper !  Un peu bizarre car le concept derrière est calquer sur ce que nous retrouvons chez StumpleUpon et Pinterest : vous abonnez à des gens et les gens s'abonnent à vos publications.

    De plus le contenu des publications doit absolument êtr présent sur le web ... impossible d'uploader son contenu. Ici je ne comprends pas la stratégie. Mais bon.

    Évaluation : 
    SOCL amalgame plusieurs fonctionnalités provenant des sites gros hits médias sociaux (Google+, Facebook, Pinterest).  Je ne crois pas que SOCL empêche les gens de Google, Facebook et Pinterest de dormir pour l'instant. Pour ma part je n'ai pas vraiment accroché à ce site. Il faut laisser la chance au coureur.  Les grands joueurs vont être difficile à déloger. Evidemment, il y aura une fièvre montante au début (comme dans le cas de Google+), nous verrons pas la suite si plusieurs utilisateurs y consacreront du temps sur une longue période. Donc une histoire à suivre.
    Articles sur le sujet :
    --------------------------

    Actualité :
    Une nouvelle  qui a retenu mon attention : La police australienne demande à la population de ne plus utilisé Apple Maps... Stan Schroeder (Mashable - 6 décembre) décrit que le département de la police de Mildura (cité rurale de 30 000 habitants au nord-ouest de Victoria en Australie) demande au conducteurs de ne pas utiliser les "Apple Maps" puisque le système qui a déjà fait couler beaucoup d'encre ne géolocalise pas correctement la ville.  "Apple Maps" situe Mildura au centre du Murray Sunset National Park, soit à 70 km de distance du véritable endroit.

    Rien de dramatique vous me direz, mais lorsque vous savez que les températures dans le parc peuvent atteindre 46  Celsius, et qu'il n'y a pas d'eau, ni nourriture, ni essence et .... absence de réception téléphonique dans certains endroits.  Des conducteurs ont du marchés pendant plus de 24 heures après leurs pannes d'essence..

    Bien que le CEO d'Apple, Tim Cook, a publiquement admis les problèmes autour de l'utilisation d'Apple Maps, et le congédiement  à la fin novembre du responsable de ce projet ( Richard Williamson), il semble qu'Apple n'est pas sorti du bois avec ce choix technologiquement boiteux.

    Inscription via courriel (email)

    Entrez votre courriel:
    Delivered by FeedBurner