jeudi 17 janvier 2013

Big deal ... Armstrong avoue s'être dopé...

Tous les observateurs éclairés du cyclisme le soupçonnaient fortement depuis 2001 (et même 1998). 

Il est déjà dépouillé de ses nombreux titres (TDF, Olympiques, alouette....), ne représente plus sa fondation LiveStrong, etc .. etc..  Il sera assurément accusé de parjure par ses assurances et nombreux commanditaires. Il devra sans doute rembourser des fortunes.

De un, il est clair que ses aveux avec Oprah, rapporte au maximum. Une exclusité comme celle-ci c'est de l'or en barre, suivra ensuite un ou plusieurs livres.....  Mais est-ce le véritable enjeu.

Selon moi, le véritable enjeu, c’est de savoir si Armstrong donnera des noms, les systèmes et  produits utilisés, en gros les façons de déjouer les contrôles. Armstrong est un être calculateur et un compétiteur hors du commun.  Il lâchera le morceau, s'il peut s'en tirer monétairement et éviter une sanction à vie. Il est clair  que le bonhomme veut encore démontrer qu'il excelle peu importe le sport.  En 2012, il a démontré qu'il pouvait être dans les hommes de tête (et même gagner) en triathlon longue distance (série IronMan et Demi-Ironman 70.3).   S'il peut compétitionner encore sans devoir faire de dénonciation, il le fera : Moi et Moi Seul (Me Myself and I).

S'il déballe tout, il y aura un grand ménage comme suite à l'histoire Festina. Toutefois, il ne faut pas trop espéré, déjà plusieurs années que Armstrong ne fait plus le tour.  Les médecins des équipes, ont souvent quelques années d'avance sur les tests.  Il faut lire le livre de Tyler Hamilton (The Secret Race) pour réaliser à quel point les équipes s'arrachent les meilleurs médecins.

Une histoire à suivre.

Inscription via courriel (email)

Entrez votre courriel:
Delivered by FeedBurner