mardi 10 septembre 2013

Lequel choisir ? Et Noël arrive ......

Cette année je devance les centres commerciaux et j'affiche déjà les cadeaux cyclistes potentiels. "Au petit trot s'en va le cheval avec ses grelots......"

La plupart de mes amis cyclistes soient de plus en plus préoccupés par le Wattage.  C'est la grande discussion depuis quelques années dans les chaumières cyclistes.  Voilà 7 ou 8 ans, une fois de temps en temps je croisais un cycliste avec une roue PowerTap, celui-ci était sérieux (ou simplement riche!). Pour les autres, le calcul du wattage prenait toute son importance pendant la saison hivernale avec les sessions infernales de Tacks (avec bien sur au menu une session de SufferFest ).  Maintenant, il existe une panoplie d'appareil sur le marché.  Facile d'y perdre son latin. Changer son plateau, ou y aller avec des pédales spéciales.  Compatible Ant+ ou autre standard. Etc.. Etc..

Je suis tombé par hasard, voilà 2 semaines sur l'excellent article de DCRainMaker :
http://www.dcrainmaker.com/2013/09/power-buyers-edition.html

Je l'avais partagé sur Facebook, mais plusieurs personnes m'ont demandé de leur envoyé celui-ci par email. Alors maintenant, je le mets sur mon blog pour la postérité!.

L'article fait une étude comparative entre les produits suivants :
- CycleOps PowerTap G3
- Garmin Vector
- Polar/Look Keo Power
- Power2Max
- SRAM QUARQ ELSA/RED

Pour ma part, je suis et demeure un vieux crouton. Bien que mon ami Christian Camden (que je qualifie de meilleur entraineur de triathlon au Québec. Et à voir le résultats de ses protégés, faut croire que je n'ai pas tout à fait tort), tente de me faire prendre le saut et de m'acheter un de ses gugusses.  Oui je suis un vieux crouton, car je roule encore selon les vieux standards.  Quand je pousse fort ça fait mal et quand je pousse très fort ça fait très très mal. Faut juste que les autres aient plus mal que toi pour pouvoir aller plus vite qu'eux et être consacré "La Machine"!.

Peut-être je me laisserai convaincre. Mais bon, je viens de faire le grand pas en me procurant un vélo de triathlon. Je faisais d'excellent temps avec mon vélo de route. Pas que j'ai l'intention de devenir meilleur, mais il est temps que je trouve une position qui relâche mon dos vieillissant.

Je vous souhaite une bonne lecture.

Inscription via courriel (email)

Entrez votre courriel:
Delivered by FeedBurner